Dans son roman, Bruits de fond, Don DeLillo décrit le supermarché comme le lieu de matérialisme total, et l'utilise comme symbole tout puissant de la société de consommation.Chambolle, Les Relations entre la grande distribution et ses fournisseurs : bilan et limites de trente ans de régulation, Cahiers du laboratoire d'économétrie de l'École polytechnique, 2002-7.

Des produits repérables facilement grâce à la signalétique dédiée et à retrouver notamment sur les supermarchés en ligne Auchan Drive et Chronodrive.Le magasin pratique la vente en gros avec l'objectif avoué de faire chuter les prix non sur une poignée d'articles mais sur l'ensemble de l'assortiment : l'alimentation et le bazar sont vendus avec des rabais de 20.Sommaire, le terme «supermarché» recouvre des réalités qui peuvent varier selon les pays : En, belgique 1, comme en, france 2, la surface est comprise entre 400 et 2 499 m2 3,.

Il reprend aussi à bon compte les stocks que ne parviennent pas à écouler des fabricants, pris à la gorge par la crise économique.Dautres encore, comme la bande des Requins Marteaux, parodient le mauvais goût de la grande distribution en montant de fausses grandes surfaces, animées par des comédiens, avec des stands bourrés de produits bas de gamme au packaging aussi repoussant que leur contenu supposé.